Chers amis, Chers clients, Chers partenaires,

Après une année difficile pour nous tous, l’année 2021 démarre pour ALHAMBRA INTERNATIONAL et je tiens à vous remercier pour votre fidélité.

L’année 2020 a été une année de transition marquée par cette crise sanitaire qui a frappé notre planète entière, avec des pertes humaines considérables sur tous les continents.

L’Europe a été plutôt bien protégée sur le plan économique et social, grâce tout d’abord aux plans massifs de relance dans la plupart des économies du continent ; les plans de chômage partiel et les prêts garantis par les états ont permis aux entreprises de reconstituer de la trésorerie, tout en limitant leurs coûts de fonctionnement.

De son côté, l’Union Européenne a mis en place via la BCE un plan massif de rachat d’obligations d’un montant global de 1850 milliards d’euros, avec des rachats de dettes qui se poursuivront probablement jusqu’en mars 2022, soit plusieurs mois plus tard que la fin initialement envisagée de ce dispositif exceptionnel. Ces rachats de dette souveraine permettent de réinjecter des liquidités dans l’économie réelle et aux banques de soutenir nos acteurs économiques, avec l’aide des états. Ce plan a été complété par un plan de relance baptisé « Next Generation EU » pour préparer l’économie européenne aux défis du XXIe siècle, en l’occurrence sur des secteurs clé, comme la chimie verte, l’énergie et le numérique, comme nous l’avons expliqué dans notre précédent article https://www.alhambra-international.com/the-european-recovery-plan-a-new-era-for-europe/

Bien évidemment, cette stratégie du « coûte que coûte » qui a guidé le choix d’une large majorité de gouvernements en Europe et même ailleurs durant cette crise, a provoqué l’explosion des dettes, mais pouvait-on faire autrement ? Une chose est sûre, cette dette devra être remboursée, et le rétablissement de l’activité à son niveau pré-pandémie entraînera une hausse des taux d’intérêt qui pèsera sur le remboursement de cette dette.

Tous ces plans d’aide à l’économie réelle ont évité son effondrement et ont renforcé même certains secteurs d’activité, comme la santé, l’agroalimentaire, la distribution, les services de location de matériels ou environnementaux, la logistique et le numérique en incluant le conseil et l’édition de logiciel. Ce sont ces secteurs sur lesquels nous nous sommes concentrés cette année et effectué la plupart de nos missions en middle et top management sur des postes très opérationnels tels que Country Managers, Sales Managers, Directeurs de programmes stratégiques, Directeurs techniques, CFO adjoints ou CIO… Ces missions ont été pilotées en Europe principalement, l’Asie étant un peu moins présente dans notre portefeuille cette année, du moins au premier semestre.

Nous remercions tous nos clients et nos partenaires de nous avoir accompagnés durant toute cette période. Sur le plan organisationnel, nous avons renforcé la dimension digitale de nos activités de recrutement, elle existait déjà, mais elle s’est complètement généralisée, avec très peu de présentiel depuis le mois de mars 2020. Nous avions prédit dès 2014 la montée en puissance des outils en ligne de type Skype, Webex, souvent remplacés aujourd’hui par Zoom ou Teams, dans les process de recrutement. Nous avions même précisé les bienfaits de pouvoir recourir à de tels moyens pour pallier les distances pouvant exister entre le pays du recruteur et celui du candidat tout en développant un savoir-faire permettant une meilleure analyse du candidat. Maitriser ces outils était déjà nécessaire il y a quelques années, ça l’est d’autant plus aujourd’hui, car ce type d’entretien ne s’improvise pas… Un conseil pour nos futurs candidats : mettez-vous dans les conditions d’un entretien physique : isolez-vous dans une pièce à part, coupez le téléphone et regardez fixement la caméra. Veillez aussi à valider votre connexion 5 minutes avant de commencer effectuez une préparation aussi complète qu’un entretien en face en face. Le changement supplémentaire aujourd’hui, c’est que nos briefings client se font aussi à distance, et cela est une des principales nouveautés de 2020 !

Dans le contexte particulier de cette année, nous avons concentré nos réflexions sur les enjeux RH sur le management en temps de crise et la nécessité pour les dirigeants de s’adapter et de mettre en œuvre de nouvelles mesures d’urgence. Ces mesures concernent de manière directe les collaborateurs, mais aussi les actionnaires, elles consistent à rassurer et mobiliser les collaborateurs, valider les évolutions du business model avec ses actionnaires mais aussi renforcer sa responsabilité sociale et sociétale en encourageant et en relayant les imitatives de solidarité des collaborateurs.

Nous avons également analysé la nouvelle réalité du télétravail, avant et pendant la crise sanitaire et nous avons souligné l’urgence qu’il soit pensé de manière à favoriser la performance et la qualité de vie des salariés, tout en restant une liberté ! 

Nous avons enfin au mois d’octobre toujours avec notre partenaire FocusRH envisagé le futur du travail à l’ère post-covid_19.  A partir des analyses de l’OCDE et McKINSEY, nous avons identifié et mis en exergue les facteurs les plus importants impactant le futur du travail, notamment le développement du télétravail mais aussi et surtout la nécessité de renforcer ses compétences, dans un univers où l’automatisation des tâches sera de plus en plus forte. L’enjeu est de conserver ses collaborateurs et de les accompagner dans l’acquisition de nouvelles compétences. Upskilling et Digital Learning, associé à du coaching font partie des solutions permettant de renforcer le capital humain, principal facteur de compétitivité des entreprises aujourd’hui.

En raison de la persistance de cette crise sanitaire qui entraîne toutes ces évolutions que nous venons de décrire, nous avons choisi de ne pas faire de prévisions pour cette année qui démarre ! Notre souhait, c’est avant tout de retrouver une vie économique plus sereine avec des plaisirs et moments de joie à partager avec vous clients, partenaires et candidats, lors de rencontres, meetings ou échanges plus informels en retrouvant du présentiel, complémentaire au travail à distance.

Nous continuerons à privilégier la qualité et la pertinence d’une approche sur mesure de l’Executive Search grâce à l’expertise et à la connaissance sectorielle de nos consultants et à leur capacité à convaincre les meilleurs candidats de rejoindre les équipes de nos clients. Un service d’excellence qui sera complété, avec du coaching et de l’assessment, en fonction de vos besoins.  Ce sont des valeurs sûres qui permettent la constitution d’équipes performantes plus solides et plus résilientes en temps de crise !

Je vous souhaite, au nom de toute l’équipe Alhambra International, une très bonne année 2021 pleine de santé, de bonheur et de croissance ! Prenez soin de vous !

Anne-Charlotte Vaillant